Transport contre remboursement : comment ça marche ?

Transport contre remboursement : définition

Le transport contre remboursement est un procédé souvent utilisé dans la vente par correspondance de biens de valeur faible ou moyenne.

Le principe est le suivant : le transporteur final de la marchandise est mandaté comme intermédiaire financier par le vendeur. Il ne remettra l’objet de la transaction à l’acheteur qu’en échange du paiement prévu. C’est donc le transporteur qui collecte le paiement et le retourne au vendeur, moyennant une commission.
Le transport contre remboursement est proposé par certains transporteurs internationaux ou nationaux et par La Poste. Plus que la prestation de collecte de l’argent, le bénéficiaire d’une telle prestation cherche avant tout une garantie de sécurité. On ne connait pas toujours ses acheteurs, en revanche on connait son prestataire en transport contre remboursement.
Une fois l’argent récupéré par le transporteur, il est remis à l’expéditeur par virement bancaire ou par lettre chèque.

 

Contre remboursement : avantages et inconvénients

Traditionnellement utilisé par les entreprises de vente par correspondance en BtoC, le transport contre remboursement présente des avantages également valables dans d’autres secteurs, en BtoC comme en BtoB :

  • sécurité : vous êtes protégé de toute duperie, votre marchandise n’étant remise qu’après paiement de l’acheteur
  • souplesse de paiement : vous avez le choix entre un virement, quelle que soit votre banque, ou une lettre-chèque
  • peu de contrainte : système fonctionnant pour tout pli de petite taille (environ 2 kg max) dans le monde entier.

En choisissant le transport contre remboursement, l’acheteur s’expose en fait surtout à la possibilité que l’acheteur ne refuse la marchandise. Ce choix peut être motivé par plusieurs raisons :

  • la marchandise est endommagée
  • la marchandise ne correspond pas à la commande
  • la licence d’importation de l’acheteur est absente ou non-valable (dans le cas d’une transaction internationale)
  • l’acheteur ne possède pas les devises demandées

Enfin, rappelons que le contre remboursement n’est pas gratuit. Une commission de l’ordre de quelques pourcents du montant de la commande est prélevée par le transporteur pour rémunérer sa mission d’intermédiaire financier.
Faites une demande de devis de transport contre remboursement afin de comparer les offres de professionnels certifiés. Une solution pro efficace, mais aussi gratuite, rapide et sans engagement !