Transport frigorifique : ce qu’il faut savoir

Condition sine qua non du transport alimentaire, le transport frigorifique concerne également un large panel de produits dans le transport de marchandise. Dans le souci de préserver leur qualité, de plus en plus de produits nécessitent un mode de transport sous température dirigée. Quelles marchandises sont concernées ? Dans quelles conditions voyagent vos produits ? A quelle réglementation doit-on obéir aujourd’hui ? Découvrez tout ce que vous devez savoir pour le transport de vos marchandises sous température contrôlée.

 

Transporteur frigorifique, les produits et zones géographiques concernés

De l’importation du poisson depuis la Chine à la livraison de crèmes glacées sur le territoire français, le transport de marchandise sous température dirigée se fait à toutes les échelles.

Le transport frigorifique international fait plutôt appel aux réseaux aériens et maritimes. L’importation et l’exportation de marchandises sont donc envisageables mais elles se font sur des produits rares pour le pays importateur, le coût du transport étant élevé.

En France, le transport à température dirigée est largement couvert par le réseau routier. Il permet la mise en pratique des règles d’hygiène et de sécurité de façon simple et rapide. De plus, il permet la proximité d’un personnel formé à ce type de transport de marchandise.

Le transport routier frigorifique concerne trois différentes catégories de marchandises :

  • transport de produits industriels (boulangerie/pâtisserie, chocolat…),
  • transport de produits frais (légumes, surgelés, congelés, produits de la mer…),
  • transport de produits non alimentaires (produits pharmaceutiques, produits cosmétiques, plantes…).

Ces produits ne doivent pas subir les effets néfastes de la chaleur et doivent donc être transportés rapidement et selon des normes d’hygiène strictes pour ne pas rompre la chaîne du froid et préserver au maximum la qualité de la marchandise.

 

Le transport frigorifique en France en quelques chiffres :

En France, le transport de marchandise sous température dirigée c’est :

  • 110 000 véhicules spécialisés ;
  • 41 000 salariés pour 500 entreprises ;
  • 100 millions de tonnes de produits transportés ;
  • 10% du trafic routier en France ;
  • 145 000km parcourus par an.

 

Le transport frigorifique, à quelles conditions ?

Un transport sous contrôle de température implique un emballage adapté au produit et au mode de transport. Il doit donc répondre à certaines exigences telles que le type de produit, sa taille, les propriétés isolantes et thermiques à la conservation et le temps nécessaire à sa livraison….

Deux possibilités de transport sont envisageables en fonction de la nature de la marchandise. Un produit peut soit être transporté par camion réfrigéré, c’est-à-dire un camion muni de parois isolantes pour limiter les variations de température. Ou bien, il peut voyager dans un véhicule non réfrigéré si son emballage est lui-même réfrigérant. Il est alors isotherme et doté d’un ou plusieurs accumulateurs de froid, appelés eutectiques, ce qui permet à l’emballage de ralentir les échanges de chaleur et au produit d’être conservé à la bonne température.

De plus, les entrepôts s’équipent aujourd’hui de salle de conditionnement et de pré-réfrigération pour garantir la qualité et la fraîcheur du produit avant même qu’il ne soit chargé et transporté. Les chauffeurs, quant à eux, sont formés et expérimentés pour garantir le bon transfert de votre marchandise et réagir face à un imprévu. Quelques gages de confiance qui sont bénéfiques en temps, en argent et en termes de qualité. Ce qui place le transport routier de marchandise au premier rang dans le choix des entreprises nécessitant un transport frigorifique pour ses produits.

 

Quelle réglementation pour le transport alimentaire ?

Le transport de vos produits alimentaires est soumis à une réglementation très stricte. Le respect des températures à ne pas dépasser varie en fonction des produits transportés. Par exemple, les produits surgelés (congélation rapide pour une meilleure qualité des aliments) doivent être conservés à -18°C ; les crèmes glacées à -20°C et le beurre à -10°C ; les produits frais sont transportés entre 2°C et 4°C pour préserver leur fraîcheur.

De plus, quel que soit le moyen de transport utilisé (citerne alimentaire, conteneur frigorifique) pour la livraison de vos marchandises, un entretien régulier et un nettoyage après chaque transport est obligatoire pour le respect des règles d’hygiène et de sécurité.

Faites une demande de devis pour trouver un transporteur frigorifique et comparez leurs offres en ligne.