L’assurance marchandises transportées : une sécurité indispensable !

Lorsque vous confiez des marchandises à un transporteur, celui-ci est responsable des dommages que son chargement peut subir. Il existe cependant de nombreux cas où sa responsabilité est dégagée. De plus, vous ne serez pas indemnisé sur la valeur réelle de vos marchandises… Il est donc avisé de compléter cette couverture en souscrivant une assurance marchandises transportées.

 

Les limites de responsabilité du transporteur

L’acheminement des marchandises est fréquemment exposé à des pertes et des détériorations qui sont la conséquence d’incendie, de vols, d’accidents, de mouvements de grève ou d’agressions, divers événements non couverts par le transporteur. En effet, en cas de litige et à moins de pouvoir démontrer la faute inexcusable du transporteur, ce dernier base ses remboursements sur le poids des marchandises transportées et non sur leur valeur réelle.
L’assurance de transport de marchandises offre donc à l’expéditeur la garantie unique d’obtenir réparation en cas d’incident.

 

Des polices adaptées à tous les modes de transport

Le transport des marchandises est effectué par la route, les chemins de fer, les voies maritimes, fluviales ou aériennes ? L’assurance dispose de contrats qui couvrent tout ou partie des risques encourus. L’expéditeur peut ainsi opter entre 3 polices différentes en fonction de ses besoins :

  • La police au voyage concerne les transports occasionnels.
  • La police à alimenter couvre les envois d’un même produit dans un temps donné.
  • La police d’abonnement assure des produits variés expédiés dans un temps donné.

Pour établir son contrat et en fixer le tarif, l’assureur prend également en considération :

  • La nature des marchandises et leur volume (poids, quantité).
  • Le mode d’emballage, à préparer avec le plus grand soin pour pouvoir être remboursé.
  • L’itinéraire emprunté.
  • La durée de la garantie, variable selon les types de transport.
  • Le mode de transport et l’évaluation des risques.

 

Les bons gestes en cas de sinistre

Des marchandises sont endommagées, perdues, volées ? Il est nécessaire de prévenir immédiatement son assureur et de prendre les mesures qui s’imposent afin de protéger le reste de la cargaison.
Le constat des dommages doit être rapidement établi par un commissaire d’avaries : c’est lui qui détermine la hauteur du remboursement en fonction des risques couverts et éventuellement de l’aide accordée à la remise en état des biens.
Un certain nombre de documents sont également à fournir à l’assureur: recours contre les opérateurs de transport, certificats et justificatifs divers, qu’il est toujours utile de bien conserver jusqu’à la livraison finale des marchandises transportées.